La Cité des Confluences

Description en une ligne

Information

← Revenir aux informations
Pinsaguel
FR France
Site internet http://www.asso-citedesconfluences.fr/
Maturité

En démarrage

A propos du projet Éditer

Le but : créer, à partir d’un patrimoine bâti et naturel exceptionnel, un espace de partage de connaissances, d’expériences et de culture.

Le château Bertier et le parc de 11 hectares qui l’entoure constituent un patrimoine rare de l’agglomération toulousaine : le patrimoine bâti est inscrit à l’inventaire des monuments historiques, et le patrimoine naturel (bois et bords de rivières) fait l’objet de la protection environnementale « Natura 2000 »

La Cité des Confluences prend place dans le projet de réserve naturelle régionale.

Pinsaguel est un village de 2500 habitants situé au Nord-Est de la communauté d’agglomération du Muretain à 10 kms au sud de Toulouse.
C’est un territoire péri-urbain dont la population se renouvelle et dans lequel il apparaît nécessaire de proposer des initiatives favorisant le lien social. C’est en ce sens que la Cité des Confluences verra le jour.

Il y aura dans les fermes attenantes au château un cinéma d’Art & essai, une salle de spectacles pluridisciplinaire, des ateliers de formation, un restaurant et une brasserie, la fédération régionale des Amap, des salles mises à disposition d’associations.

Il y aura dans le parc qui jouxte le château et rejoint le confluent de l’Ariège dans la Garonne, des jardins partagés, des parcours de découverte, des sentiers …

La complémentarité des activités et la coopération entre structures participantes est établie comme condition de leur participation au projet.

Une structure ad hoc sera créée pour assurer la gouvernance de la Cité des Confluences.
Elle associera la municipalité, propriétaire des lieux et les entreprises qui feront vivre le projet.
La définition juridique et financière de cette structure fait l’objet d’études en cours. Il sera fait appel à différents conseils pour en choisir la forme durant l’année 2014.

Deux éléments marquants attestent de l’innovation sociale de ce projet :

La collectivité publique est à l’origine du projet. La municipalité a fait l’acquisition du château et des terrains. Elle en assure la sauvegarde architecturale et patrimoniale. Elle a proposé à des acteurs de l’économie sociale et solidaire de bâtir un programme d’actions culturelles pour rendre accessible aux habitants un espace vivant et enrichi. Collectivités territoriales et acteurs culturels privés mettent sur pieds un mode de fonctionnement peu dispendieux des fonds publics au regard de l’exigence posée.

Les entreprises qui intègrent la Cité des Confluences se créent sous forme de coopératives (scop) et offrent des emplois assortis de droit de décision dans la conduite de leurs activités. Les entreprises dont les métiers diffèrent (spectacle vivant, cinéma, restauration, formation, agriculture, environnement …) s’engagent à collaborer pour gérer un espace commun et le rendre accessible au plus grand nombre.

La municipalité, maitre d’oeuvre :

Au travers du projet de Cité des Confluences, la Commune de Pinsaguel vise à réaliser un projet innovant et structurant pour les raisons suivantes :

Il s’agit d’une part de sauvegarder puis valoriser un patrimoine architectural et environnemental d’une rare qualité aux portes de l’agglomération toulousaine. Sans cette mesure de sauvegarde voulue par la Municipalité, donc sans intervention publique, ce patrimoine aurait couru le risque de dégradations, voire d’altérations irrémédiables ou d’une destination dont l’intérêt public aurait été perdu de vue.

Pour répondre à l’impératif d’efficacité et de réactivité qui conditionnait le succès de la démarche d’acquisition 1du patrimoine lorsque l’opportunité s’est manifestée, la Commune de Pinsaguel a considéré qu’il était de son devoir de s’engager directement.

Autour de l’économie de la culture, de la connaissance, mais également de la valorisation des activités environnementales, son objectif est d’autre part de promouvoir une nouvelle gamme de services publics destinés à un large public dépassant les limites communales et intercommunales.

A ce titre elle se fixe pour objectif d’être un projet structurant contribuant à la cohésion des territoires ruraux et péri urbains.

Enfin, le modèle de gestion autour duquel elle construit son organisation avec ses partenaires repose sur deux principes qui fondent son originalité :

La distinction qui est clairement établie entre le propriétaire et l’exploitant permet de limiter l’implication de la dépense publique aux seuls investissements nécessaires à l’achat du patrimoine et à la réhabilitation de son gros œuvre.

Le modèle de gestion en cours de finalisation repose sur un objectif de création d’emplois de services organisés autour des principes de l’économie sociale et solidaire.

En quoi ce projet est-il singulier et créatif ? Éditer

Quelle est la plus-value sociale du projet ? Éditer

Quel est le potentiel de déploiement de cette initiative ? Éditer

Quel a été le facteur déclenchant de ce projet ? Éditer

Quel est le modèle économique de ce projet ? Éditer

Ce projet met-il en œuvre une forme d'intelligence collective et si oui, en quoi ? Éditer

Ce projet participe-t-il de la protection de l’environnement, et plus généralement, de la transition écologique ? Si oui, en quoi ? Éditer


Références

Communauté du projet

0 fans and 0 members

Joindre l'équipe

Vous trouvez ce projet inspirant ?

 Discuss

Partenaires

Ce projet n'a pas de partenaires connus pour le moment.